Le tradescantia

Chaque feuille est une petite œuvre d’art colorée

Facile à entretenir, un superbe feuillage et un nom chantant : avec un tradescantia - ironiquement aussi connue sous le nom de misère - c'est la dolce vita à la maison...

Tradescantia Maplantemonbonheur.fr

Couleurs et formes 

Riche et dense. Voilà premiers mots qui viennent à l’esprit lorsque l’on tombe nez à nez avec un tradescantia. Et pour cause : cette plante à suspension prolifère rapidement ; avec des tiges qui poussent en zigzaguant et des feuilles comme des lancettes et avec un accent de rouge ou violet, ou d’or et d’argent. Même au toucher le plaisir continue, avec des feuilles juteuses et étonnamment douces.

Quant aux fleurs, elles sont violet-bleu, blanches ou roses. Mais la beauté de cette plante d'intérieur réside surtout dans sa feuille bicolore qui peut adopter des teintes allant d’un vert classique à un violet psychédélique... dans une seule et même plante !


Symbolique 

L’histoire du tradescantia vient de son surnom médiéval : Juif errant. Il existe plusieurs versions, mais toutes reposent sur l’histoire d’un homme (nommé selon les cas Cartaphilus,  Malchus et parfois Ahasuerus) qui serait né suite à la crucifixion de Jésus Christ, et pour rester en vie jusqu’au retour du Messie sur terre. La notion d’immortalité indique ici le caractère très optimiste decette plante d'intérieur, qui trouve effectivement le moyen d’errer partout...

Origine 

Le tradescantia est originaire d’Amérique du Nord et du Sud. Il en existe environ soixante variétés ; la plupart sont retombantes, mais quelques-unes poussent en hauteur. Bien que n’étant pas une succulente, ses tiges sont en mesure de stocker de bonnes quantités d'eau. Le tradescantia est donc une plante qui vous pardonnera facilement s’il vous arrive d’oublier de l’arroser. La plante a été baptisée du nom de John Tradescant père, un jardinier au service du roi Charles 1er d’Angleterre, par John Tradescant fils, botaniste et explorateur. La plante a conquis les cours d’Europe vers 1662 et s’est avérée si facile à reproduire qu’elle est rapidement devenue une plante d'intérieur courante.