Pâquerette bleue

Le bleu n’a jamais été aussi joyeux

La pâquerette bleue fleurit tout l’été, avec une mer de pétales bleus et de cœurs jaunes qui attirent les papillons. 

Pâquerette bleue Maplantemonbonheur.fr

La pâquerette bleue (nom officiel : Felicia amelloides) a de magnifiques pétales dont la couleur est celle d’un ciel d’été sans nuages. Un bleu qui va du lilas au cobalt. Cet arbuste à feuillage persistant qui ne résiste pas à l’hiver est pourvu de petites feuilles vertes ovales dont sortent de longues tiges au printemps, couronnées par des fleurs ressemblant à des marguerites. Il existe aussi des variétés à feuille bicolore ou à fleurs blanches et cultivées sur tronc. Il s’agit d’une plante fleurie de jardin d’aspect très naturel, pourvue d’un cœur jaune très gai qui attire les papillons. 


Habitant de la côte 

La pâquerette bleue fait partie de la famille des asters et pousse dans les dunes et les versants rocailleurs de la côte en Afrique du Sud. L’arbuste peut y atteindre un diamètre d’un mètre et une hauteur de 50 cm, mais sa version cultivée ne dépasse pas les 40 cm. Il en existe 84 variétés connues, dont 79 originaires de la province du Cap. La pâquerette bleue résistant assez bien à la sécheresse et au vent, elle est beaucoup utilisée dans des paniers en suspension. Son aspect en fait en outre une plante idéale pour les plates-bandes d’herbes aromatiques.

À savoir 

  • Le cœur de la pâquerette bleue contenant des boulettes tant masculines que féminines, la plante est le symbole de la bisexualité. 

  • La pâquerette bleue a été pour la première fois décrite en 1763 par le botaniste Linnaeus et fut baptisée en 1818 du nom d’un fonctionnaire allemand qui trouvait ses fleurs magnifiques. Le nom scientifique de Felicia vient de ce monsieur Felix.

  • La plante est arrivée en Europe au milieu du XVIIIe siècle et y est depuis cultivée. 

  • Le nom latin signifie bonheur, les fleurs bleues étant souvent associées à la Vierge Marie.