L’herbe de la pampa

Impressionnante herbe ornementale aux plumets qui se balancent dans le vent

Superbe plante qui donne des couleurs au jardin et à la terrasse, à l’automne et en hiver.

L’herbe de la pampa Maplantemonbonheur.fr

Ce qui attire l’attention dans l’herbe de la pampa, ou Cortaderia Selloana, ce sont ses magnifiques plumets blancs aux reflets argentés ou roses. La plante fleurit en septembre mais les plumets restent beaux durant des mois, si les conditions météo le permettent. Les feuilles vertes et parfois bicolores contribuent également à l’élégance de cette herbe. Longues, étroites et décoratives, elles oscillent à la moindre brise. Elles apportent ainsi un mouvement naturel dans le spectacle offert par le jardin et la terrasse. La plante poussant en hauteur, elle porte cette dance de la nature à une hauteur ou beaucoup d’autres plantes ne fleurissent pas. En pot, elle reste plus petite qu’en pleine terre.

Aimable ténacité

L’herbe de la pampa est originaire d’Amérique du Sud, où elle pousse en milieu naturel en Argentine, au Brésil et en Uruguay. Comme là-bas, la plante peut atteindre 3,5 mètres en Europe si elle se trouve en plein terre, un peu moins en pot. Son aspect de roseau pousserait à la planter près de pièces d’eau, mais la terre y est en fait trop humide. Cela plaide pour cette plante persévérante qui réussit tout de même à survivre la plupart du temps. L’herbe de la pampa aime toutefois les espaces plus vastes et plus secs, où le vent peut jouer entre ses feuilles étroites et décoratives. Plus la plante est grande, plus elle résiste au froid.

Les herbes ornementales, avec leur aspect naturel, sont très à la mode dans les jardins. Un jardin moderne et linéaire devient plus accueillant avec de l’herbe de la pampa. Dans un jardin un peu plus sauvage, c’est une plante idéale pour créer des perspectives et combler des espaces vides difficiles  entre le sol et la hauteur de clôture. L’herbe de la pampa rapelle également le bord de mer ; pour ceux qui souhaitent créer une ambiance de dunes. La plante est très élégante dans un grand pot noir brillant. Pour un effet purement naturel, un contenant en bois délavé et usé par les intempéries est aussi très tendance.   

Bon à savoir sur l’herbe de la pampa

  • La plante femelle produit de doux plumets blancs aux reflets argentés. Les plantes mâles, elles, sont plus rigides, moins décoratives et fleurissent dans des tons de gris-rose.

  • Le nom latin de cortaderia nous apprend quelque chose sur cette feuille. « Cortar » signifie « couper » en espagnol. La feuille est coupante et il est donc recommandé de porter des gants pour la planter et la tailler.

  • En hiver, les feuilles jaunes sont un délicieux refuge pour les petits animaux du jardin, qui peuvent y passer l’hiver.

  • Après la taille, laissez les plumets secs et les tiges dans un coin du jardin à l’abri des regards ; les oiseaux s’en serviront volontiers pour construire leur nid.

  • Les plumets séchés sont également très beaux dans un vase, aussi bien à l’intérieur que sur la table du jardin.

  • Selon certains, de l’herbe de la pampa plantée devant la maison serait une façon de faire savoir aux initiés que vous êtes partisan de l’échangisme. Ne dites pas que nous ne vous avions pas averti !