La dionée attrape-mouche

L’amie verdoyante et capricieuse de votre maison

La dionée attrape-mouche --- un peu étrange, mais très drôle à observer --- vous débarrasse des mouches  en échange d’un peu d'eau et de soleil.

Avec son apparence de plante affamée et ses formes bizarres, la dionée attrape-mouche (nom scientifique : Dionaea muscipula) semble tout droit sortie d’une bande dessinée. Mais cette plante carnivore colorée peut aussi être végétarienne. Elle est idéale pour les terrariums, attire les regards avec d’autres variétés carnivores. Elle est par ailleurs totalement inoffensive pour les humains --- et ne vous mordra donc pas !

Couleurs et formes

La base de la dionée attrape-mouche est une rosette d’où poussent 5 à 10 pétioles. Celles-ci se terminent par un piège à deux lobes, sorte de mâchoire, mais qui sont en fait deux petites feuilles velues. Au soleil, les lobes peuvent devenir rouge foncé, très joli contraste avec le vert vif des feuilles ! Les insectes ‒ surtout les mouches ‒ sont attirés par la couleur rouge et le nectar. Lorsqu’une mouche se pose sur le nectar et entre au minimum deux fois en contact avec lui en 20 secondes, les feuilles se ferment. La dionée attrape-mouche fabrique alors une sécrétion pour digérer l’insecte, ce qui peut prendre environ 10 jours. Chaque feuille peut digérer un nombre limité d’insectes avant de mourir et qu’une nouvelle feuille se forme. Une fleur blanche pousse parfois entre les feuilles, ce qui donne à la plante un aspect encore plus original.

Symbolique

La dionée attrape-mouche est associée à la « persévérance ». Pourquoi ? Elle « boude » lorsqu’elle a raté sa proie, se ferme pendant plusieurs heures, puis s’en remet. L’urne se rouvre et elle réessaie : nouvel essai, nouvelle chance !

Origine

La dionée attrape-mouche est une plante carnivore de la famille des Droseraceae. La plante est originaire des États-Unis et pousse à l’état sauvage uniquement dans des sols tourbeux et sableux entre les herbes et les conifères épars de la Caroline du Sud.