Le tournesol

Les joies de l’été s’invitent dans votre maison

Voici la plante qui inspira Vincent van Gogh ! Un tournesol en pot vous offre de grandes fleurs joyeuses où qu’il soit placé dans la maison. 

Vous associez peut-être le tournesol (nom scientifique : Helianthius) aux jardins et aux champs, mais il peut tout aussi bien être utilisé comme plante d’intérieur, pour faire entrer un peu de soleil chez vous. Vous profitez d’une plante qui inspire la joie, très verdoyante et dotée de belles fleurs vigoureuses surplombant les feuilles. Le tournesol en pot est une plante d’intérieur surprenante qui s’accorde bien à une décoration moderne, sans prétention et simple, comme l’inspire la tendance actuelle. 

Couleurs et formes

Le tournesol en pot est une plante d’intérieur extrêmement simple : une couleur, une forme. La variété en pot ne monte pas aussi haut que celle d’extérieur, mais elle offre tout de même des fleurs d’un jaune vif joyeux, uniques en leur genre, au cœur sombre avec en dessous de belles feuilles d’un vert foncé. La variété en pot ne produit pas de pollen. Le tournesol se conserve ainsi sur une plus longue période et fleurit aussi plus longtemps que sa variante extérieure. De plus, pour une plante à fleurs, celle-ci reste disponible d’avril à août.

Origine

Le tournesol pousse en Amérique du Nord et du Sud. Les Indiens plantaient ses graines au nord de leurs champs. La plante servait alors de « quatrième sœur » à la célèbre combinaison « maïs, haricots et citrouille ». Conjointes, ces quatre plantes compagnes présentent plusieurs avantages qui profitent à la culture de chacune. Les marins ont importé le tournesol en Europe vers 1530. Les graines y poussaient facilement et les pépins de tournesol étaient intégrés à la nourriture : ils étaient consommés, grillés et on en faisait de l’huile. La fleur se décline dans sa forme géante au jardin ou comme plante d’intérieur où elle conserve sa célèbre apparence.

Symbolique

Le tournesol était une icône inca ; le peuple adorait ses fleurs comme image de leur dieu soleil. Pourquoi ? Le bouton se tournait toujours vers le soleil. C’est ce que l’on appelle l’héliotropisme. La plante a également conservé le « soleil » et les « rayons » comme symbolique dans d’autres parties du monde.