L'arbre à perruques

Bien coiffé, remarquablement feuillu

Mais que fume l’arbre à perruques ? Rien, c’est en fait un plumeau de fleurs qui forme une espèce de nuage en haut de la plante. Remarquable ! Et vous n’avez pas encore vu ses feuilles spectaculaires !

Arbre à perruques Maplantemonbonheur.fr

La feuille est le gros trésor de l’arbre à perruques (nom botanique : Cotinus). Elle est ovale, bleu-vert, pourpre ou dorée et se décolore en automne. La variété verte devient dorée et la rouge vire à l’orange-marron avant de tomber en hiver. L’arbre à perruques est un arbuste à croissance lente qui peut atteindre 5 m de hauteur et 4 de largeur. Il fleurit en juin et juillet sur de longues tiges flexibles en un plumet qui ressemble à une perruque de cheveux très fins. À distance, on dirait un nuage rose ou une barbe à papa.

Grimpeur

L’arbre à perruques fait partie de la famille des Anacardiaceae et pousse dans une zone qui va du sud-est de la France à la Turquie, l’Ukraine, l’Himalaya et la Chine. Il aime les emplacements sur des pentes riches en calcaire, dans un peu de terre entre les roches. La plante a été introduite par le botaniste Carolus Clusius en Europe, où elle est cultivée depuis 1594.

À savoir

  • Le nom botanique de Cotinus est dérivé du grec « kotinos », qui signifie « olivier sauvage ».
  • Le colorant jaune dans le bois était jadis utilisé pour teindre les vêtements. Il est recommandé de mettre des gants avant de tailler la plante.
  • La valeur symbolique de l’arbre à perruques est la pureté ou l’assainissement, allusion au panache de fumée.