Le bonsaï

Une plante de loisir, en mode zen

« Bonsaï » est un mot japonais qui signifie « arbre en pot ». Il désigne aussi bien la forme d’art en générale, que les diverses variétés d’arbres miniatures utilisées pour ce passe-temps artistique.

Le bonsai Maplantemonbonheur.fr

Couleurs et formes

Un bonsaï se caractérise par son tronc ligneux. Le reste de l’arbre peut être taillé dans une certaine forme en coupant les racines et les tiges mais aussi en dirigeant la croissance de ces tiges dans un certain sens, en utilisant des petits fils de fer, par exemple. Avec de la patience et de la précision, vous obtiendrez un bonsaï tel que vous l’imaginiez. Parmi les variétés de plantes d’intérieur compatible avec l’art du bonsaï, on trouve le ficus ginseng, le pin noir et blanc du Japon, et le prunier du Natal ou carissa.

Symbolique

Le style bonsaï moderne est né au XVIIIe siècle lorsque les maîtres du bonsaï décidèrent que l’essence même de la plante en question devait être déterminante pour l’ensemble de la composition. Chaque création de bonsaï a donc pour symbolique celle de sa plante dominante.

Origine

Beaucoup considèrent que le bonsaï est une forme d’art typiquement japonaise, alors qu’elle est en fait originaire de Chine. Elle y porte le nom de « penzai » - prononcé « bonzai » par les japonais. Au premier siècle après J.C., les philosophes taoïstes utilisaient cette forme d’art pour méditer. Ce n’est qu’après la seconde guerre mondiale que le bonsaï gagna en popularité hors de l’Asie. De nos jours, cette forme d’art apaisante fait partie intégrante de notre vie quotidienne.