L'andromède

Des fleurs blanches et des feuilles en forme de flammes

Si vous cherchez une plante capable de vous surprendre toute l’année, optez pour l’andromède : vert intense en hiver, ornée de clochettes au printemps, vert pomme en été et d’un superbe rouge en automne.

Andromède Maplantemonbonheur.fr

Avec des feuilles en forme de flammes, l’andromède (nom botanique : Pieris) met tout de suite une ambiance d’été indien dans le jardin. L'arbuste reste vert en hiver, pousse à la verticale ayant feuilles ressemblant à des lancettes qui fournissent la plante du haut en bas. Au printemps, l’andromède produit de petites grappes de fleurs en forme de clochettes en blanc, rose ou rouge. On dirait que la plante est tapissée de perles. L’andromède resplendit surtout à l’automne lorsque les nouvelles feuilles virent au cuivre, rose, bronze ou doré. En milieu naturel, l’arbuste peut atteindre 4 m de hauteur, la version cultivée restant bien plus modeste et variant d’un buisson nain à une plante XXL. 

Une sorte de bruyère asiatique

L’andromède fait partie de la famille des bruyères (Ericaceae), compte 8 variétés et pousse dans les vallées et montagnes à basse altitude du Japon et de l’Himalaya, souvent en compagnie de rhododendrons et d’azalées, de proches parents. Cet arbuste feuillu est devenue populaire vers 1880 en Occident.

À savoir

  • Le nom botanique Pieris est dérivé du grec « pieris », qui signifie « muse ».
  • Au Japon, les fleurs blanches et les nouvelles feuilles rousses sont vénérées, et l’andromède est considérée comme « la plante qui parle le langage des saisons ».