L'arabette

Un éblouissant tapis de fleurs violet-bleu

Toujours verte, elle fleurit avec enthousiasme au printemps et résiste au changement climatique : l’arabette est un atout de taille pour un jardin tourné vers l’avenir.

Arabette Maplantemonbonheur.fr

Qu’il s’agisse de murets, escaliers en pierre, fissures ou bords de rocaille, l’arabette (de son nom scientifique Arabis) les envahira volontiers. Les fleurs sont violettes, pourpres ou roses et poussent en petites grappes, ce qui fait ressembler la plante à un coussin. La feuille est vert foncé et forme des rosettes. L’arabette atteint 10 à 15 cm de hauteur et environ 30 cm de largeur et fleurit de mars à mai. Les fleurs attirent beaucoup de papillons, bourdons et abeilles, à la plus grande joie des plantes avoisinantes. L’arabette aime le soleil et les sols sablonneux et rocailleux, idéal pour les étés plus secs. 

Montagnarde aguerrie 

L’arabette fait partie de la famille des Brassicaceae et provient à l’origine des montagnes du Caucase. Elle pousse de nos jours sur tout le pourtour méditerranéen, de préférence dans les régions montagneuses ou entre les pierres. Elle convient parfaitement pour la première rangée au bord des plates-bandes, endroit souvent plus sec. Idéale dans les rocailles ou pour combler les joints dans les murs en pierres sèches ou les dallages. La couleur vive des fleurs attire les regards dans le jardin au début du printemps, alors que les fleurs y sont encore très rares.

À savoir sur l’arabette

  • L’arabette se trouve sur tout le continent européen, tant en Eurasie qu’en Europe occidentale.
  • Son nom scientifique, « Arabis », est un clin d’œil aux conditions dans lesquelles l’arabette se sent bien. Elle aime en effet les environnements sablonneux, secs et rocailleux.
  • Dans la symbolique des plantes, l’arabette représente la nonchalance, car elle trouve facilement un endroit où pousser et ne fait pas la difficile.