Le zamioculcas

Un survivant indestructible de la préhistoire

Élégance et style combinés à une réputation sans faille : Le zamioculcas est un chef-d'œuvre de la nature. 

Le zamioculcas  Maplantemonbonheur.fr

Couleurs et formes 

Vert, beau et pratiquement indestructible : le zamioculcas est un bel exemple des merveilles de la Nature. Il est pourvu de robustes et coriaces feuilles vertes d’une régularité surprenante, qui se développent sur les tiges un peu à la manière de plumes stylisées. Malgré la robustesse des tiges, le zamioculcas fait partie des plantes à épices. Sa capacité de résistance ne s’exprime pas dans l’épaisseur de son bois mais dans les veines spéciales où sont stockées humidité et nourriture. Cela en fait l’une des plantes d’appartement les moins exigeantes qui existent. Lumière, ombre, manque d'eau : le zamioculcas reste de marbre et conserve sa beauté et sa couleur verte sans donner le moindre signe de faiblesse. Le zamioculcas ne grandit pas vite, mais chaque nouvelle pousse est une grande victoire. 

Origine

Le zamioculcas zamiifolia est originaire de Tanzanie, plus particulièrement de Zanzibar, mais on le rencontre sur toute la longueur de la côte d’Afrique centrale et de l’Est. L’environnement naturel de la plante se compose de sols rocailleux dans les plaines ou au pied des hauteurs. Le zamioculcas est habitué à de longues périodes de sécheresse extrême, entrecoupées de pluies diluviennes. Durant les averses, la plante stocke rapidement de l’eau dans ses réservoirs pour pouvoir ensuite survivre durant des semaines, voire des mois. Bien que connu des botanistes depuis 1892, le zamioculcas n’est devenu à la mode en tant que plante d’appartement que depuis le début des années 2000. Et ce grâce aux horticulteurs néerlandais qui, en 1996, relevèrent le défi de le cultiver. 

Symbolique  

Il est difficile de trouver l’origine du nom de zamioculcas. Culcas est l’ancien nom d’une autre lignée de Colocasia. La variété zamiifolia a des feuilles qui rappellent celles de la fougère zamia. Et les feuilles en forme de plumes sont caractéristiques des deux plantes. Il s’agit donc sans doute d’un mélange des deux. Le zamioculcas est imperturbable : il ne perd pas ses feuilles et pousse lentement. Il est un bel exemple de stabilité.