La rose de Noël

Les plus belles fleurs au cœur de l’hiver

Avec ses feuilles vert foncé et ses fleurs étincelantes, la spectaculaire rose de Noël illumine le jardin d’hiver en hibernation.

La Rose de Noël Maplantemonbonheur.fr

Couleurs et formes

Le nom officiel de la rose de Noël est Helleborus niger. Entre novembre et mars, la plante produit de grandes fleurs blanches, plates, avec une belle couronne en leur cœur. Les feuilles sont vert foncé, parfois avec une pellicule légèrement grise, et sont un peu épaisses au toucher. À côté de la version blanche, il existe également d’autres couleurs, comme celles de l’Helleborus orientalis. Cette plante de jardin produit des fleurs en blanc, jaune et abricot au rose, violet foncé et tacheté.

La rose de Noël n’est pas affectée par la neige ou le gel. Bien que la plante tombe pendant les coups de froid, elle se rétablit d’elle-même lorsque les températures remontent, et continuera à fleurir. La plante est à l’aise aussi bien en pot ou bac qu’en pleine terre.

Symbolique

Selon la légende chrétienne, la première rose de Noël serait née, à Bethléem, des larmes d’un pauvre berger. Il n’avait aucun cadeau pour le bébé Jésus, mais l’apparence de la rose de Noël signifiait qu’il pouvait encore lui offrir des fleurs.

Helleborus joue un rôle dans de nombreux contes populaires. Au Moyen Âge, les gens dispersaient les fleurs sur le sol de leurs maisons afin d’éloigner les mauvais esprits. Ils ont béni leurs animaux avec la rose de Noël, mais ont également cru que les sorcières utilisaient les plantes pour leurs malédictions et que les sorciers l’utilisaient pour se rendre invisibles.

Introduite aux États-Unis par des émigrants européens, la plante y devient le symbole des pionniers et des survivants.

Origine

La rose de Noël pousse à l’état sauvage dans les régions montagneuses d’Europe centrale et méridionale et d’Asie Mineure. La première mention connue de la plante date de 1400 av. J.-C., dans les écrits du médecin Melampus. Le nom Helleborus vient des mots grecs « helein » (faire mourir) et « bora » (nourriture) : un avertissement que la plante est toxique. Bien qu’elle porte le nom de « rose » de Noël, la plante est en fait membre de la famille des renoncules.