La joubarbe

Un paratonnerre bien particulier sur le toit

La joubarbe pousse depuis des milliers d’années contre les murs et sur les toits et remplit une fonction légendaire de protection. Et pourquoi pas chez vous ?

Joubarbe Maplantemonbonheur.fr

Vent froid, rien à quoi s’accrocher, grosses gelées, soleil éblouissant – rien ne fait peur à la joubarbe, sauf un excès d’eau. La joubarbe (nom botanique : Sempervivum) est un tapis végétal qui n’a pas besoin de beaucoup de terre pour survivre. Pas d’entretien : verte été comme hiver, elle pousse facilement et se reproduit toute seule. La joubarbe pousse en forme de belles rosettes dont les feuilles ont une pointe foncée. Celles-ci sont épaisses et charnues et servent au stockage de l’eau, ce qui permet à la joubarbe de pousser dans des environnements rocailleux, sur des tuiles ou un toit plat. Elle est ainsi en mesure de « cimenter » parfaitement une surface avec ses feuilles et ses racines courtes. La plante fleurit d’avril à août avec des fleurs en forme d’étoiles jaune clair, blanches ou roses qui montent de façon spectaculaire à quelque 10 cm au-dessus de la rosette à l’aide de tiges ressemblant à des mini-troncs de palmiers.

Montagnarde aguerrie

La joubarbe fait partie des succulentes. Il en pousse quelque 50 variétés en milieu naturel, en Asie et dans les régions montagneuses d’Europe et de Russie, comme dans les Alpes, les Dolomites et le Caucase. La plante pousse normalement à une altitude de 3 000 à 8 000 m. Outre les 50 variétés sauvages, il en existe également des milliers de variétés de cultivation. 

À savoir

  • Le nom botanique de Sempervivum vient du latin « semper » (toujours) et « vivus » (vivant). La joubarbe ne meurt que si elle est épuisée par sa floraison et qu’elle s’est reproduite sous la forme de petites plantes qui prennent la relève de leur mère.
  • La joubarbe est plantée sur les toits depuis des siècles en tant que paratonnerre. Nous y mettrions un vrai paratonnerre pour tout sécurité, mais la plante est bien plus esthétique.  
  • La joubarbe est depuis toujours vue comme une protection contre le feu : la quantité d’humidité stockée dans la plante empêche cette dernière de s’enflammer rapidement.