Le phœnix

Des vacances dans un pot

Un noble palmier dans le jardin qui fait rêver à des contrées lointaines ? Le Phœnix est un candidat idéal.

Phoenix Maplantemonbonheur.fr

Vous avez peut-être déjà vu le Phœnix, parfois aussi nommé dattier, lors de voyages dans le sud de l’Europe, le nord de l’Afrique ou les îles Canaries. Il est très répandu dans ces contrées. Avec son tronc épais et ses grandes feuilles courbées, ce palmier apporte une touche tropicale au paysage. Le Phœnix comprend deux variétés de palmiers, à savoir le Phœnix canariensis (dattier), dont les feuilles robustes décrivent de grands arcs, et le Phœnix roebelenii (dattier nain), aux feuilles plus souples et plus décoratives. Ils sont disponibles en diverses longueurs et peuvent atteindre 3 m de hauteur, parfois à plusieurs dans un même pot. Ils ne deviendront pas aussi grands que dans leurs pays d’origine, mais l’ambiance sera certainement suggérée. Le mieux est de placer le Phœnix dans un bac et de ne le sortir que d’avril à octobre.

Origine

Le Phœnix canariensis est originaire des îles Canaries et le Phœnix roebelenii du Laos et d’Indochine. La  symbolique du dattier est liée à l’arrivée de Jésus à Jérusalem le dimanche des Rameaux. Les juifs agitaient des feuilles de palmier le long de la route pour saluer le passage de Jésus.

À savoir 

  • Le Phœnix canariensis produit des dattes. Il est plus difficile d’en obtenir sous des climats tempérés. La plupart des dattes sont importées des zones de production, dont les îles Canaries. 

  • Le Phœnix fait partie de la famille des palmiers tout comme le Chamaerops, le Washingtonia et le Trachycarpus, très résistant à l’hiver.

  • Le Phœnix peut également être utilisé comme plante d’appartement ou dans les bureaux en raison de son pouvoir de purification de l’air.