Le gardénia

Une diva élégante et une source intarissable de fleurs

Doté d’une beauté fascinante,  le gardénia saura vous donner une véritable cure d'aromathérapie qui vous plongera dans un bonheur intense. Le gardénia est un incontournable de la mode.

Gardénia

Couleurs et formes

Des feuilles brillantes et bien nervurées d'un vert soutenu et fleurs voluptueuses de couleur crème. Des fleurs qui rappellent la rose sauvage et dont le parfum tonique est ensorceleur. Bien soigné, le gardénia vous remerciera en vous offrant une bonne centaine de fleurs. Cette plante aux airs d'aristocrate crée une ambiance d’hospitalité élégante où le chic est de rigueur. Véritable bijou fleuri dans la maison, le gardénia ne cessera de vous fasciner. 

Symbolique

Sur certaines îles de Polynésie, le gardénia est utilisé pour affirmer le statut sentimental de celui qui en porte la fleur. Derrière l'oreille droite, elle indique la disponibilité de la personne, alors que placée derrière l'oreille gauche elle signifie que vous n'êtes pas libre. La fleur de gardénia a été portée très tôt en Occident à la boutonnière, sur les conseils d’ Edith Wharton qui suggérait dans « The Age of Innocence » que c'est ainsi que la fleur était portée dans la « haute » new yorkaise. Dans la symbolique des fleurs, le gardénia est synonyme de romantisme et d'amour secret : c’est une fleur extrêmement emblématique. L'une des plus célèbres peintures de Paul Gauguin, intitulée « Vahine no te tiare », représente une femme avec une fleur de gardénia. Le gardénia était en outre la fleur préférée de la chanteuse de blues et de jazz Billie Holiday, qui en portait presque toujours une ou plusieurs dans les cheveux. Le psychanalyste Sigmund Freud avait également un faible pour le gardénia. La beauté intemporelle de cette fleur, qui est aussi le symbole national du Pakistan, l'a rendue populaire dans le monde entier. 

Origine

En milieu naturel, on trouve le gardénia au Vietnam, dans le sud de la Chine, à Taïwan, au Japon et en Inde. Ces arbustes et ces arbres aux feuilles vertes persistantes peuvent dans ces régions atteindre jusqu'à 15 mètres de hauteur. Il en existe 142 variétés autochtones. Pour autant que l'on sache, cette plante a déjà été représentée au Xe siècle par le peintre chinois Xu Xi. Le Gardénia tire son nom du médecin et  botaniste américain Alexander Garden, qui a découvert la plante au XVIIIe siècle. Le gardénia est alors rapidement devenu un symbole au statut important et ce, jusqu’à aujourd’hui.