Le bougainvillier

« On dirait le Sud… », sur votre terrasse  !

Avec ses nuages de fleurs de couleur vive, le bougainvillier — arbuste grimpant amoureux du soleil et de la chaleur — donne un air de Côte d’Azur à votre jardin, terrasse ou balcon.

Couleurs et formes

Le bougainvillier pousse partout en abondance dans la zone de l’oranger, en Méditerranée, où il peut atteindre jusqu’à 12 m de haut. Mais dans votre jardin ou sur votre terrasse ou balcon, c’est vous qui décidez du format. Cet arbuste grimpant possède de longues vrilles qui poussent nonchalamment et fleurissent sous forme de nuages de couleur violette, violet intense, rouge et rose. Il en existe aussi des variantes blanches, jaunes et oranges, mais elles sont plus rares. L’aspect coloré du bougainvillier vient de ses bractées qui ressemblent un peu à du papier, ses fleurs en tant que telles sont moins visibles. Cette plante se plaît beaucoup en bac et grimpe volontiers sur un mur ou une pergola, mais elle peut aussi être suspendue et se balancer gentiment dans un panier. Le bougainvillier fleurit de la fin du printemps jusqu’en septembre. 

Origine

Le bougainvillier appartient à la famille des Nyctaginaceae (belles-de-nuit). Originaire des zones tropicales et subtropicales, d’Amérique du Sud et surtout du Brésil, le bougainvillier s’est très bien adapté au climat méditerranéen. La plante est apparue en France à la fin du 18e siècle après que le botaniste Philibert Commerson découvre la plante au Brésil. Il nommera le bougainvillier en hommage au commandant de l’expédition, Bougainville. Dans le langage des fleurs, elle deviendra ainsi synonyme d’aventure.

Symbolique

Au jardin, le bougainvillier tient aussi le rôle symbolique de protecteur en raison des nombreuses épines qui poussent sur ses branches.