Le droséra

Une plante carnivore près de votre fenêtre

Plante plutôt sereine à l’allure clinquante, le droséra serre ses feuilles bien vertes et les referme sur sa proie. 

Le droséra (nom scientifique : Drosera) est une plante à l’âme un peu meurtrière… Plutôt innocente à première vue, elle piège tout insecte ayant le malheur de passer par là. Elle l’accueille d’abord avec une substance gluante, puis l’étouffe. Le droséra est totalement inoffensif pour l’homme : il ne mord pas et ressemble tout simplement à une belle plante de couleur rouge-brun.  

Couleurs et formes

Le droséra se développe dans une rosette colorée et attire, capture et digère les insectes par la substance gluante scintillante de ses tentacules. Les insectes trouvent ces gouttelettes irrésistibles, mais lorsqu’ils les touchent, ils restent collés à la plante. Lorsque la proie est totalement prise au piège, la feuille s’enroule lentement autour d’elle pour la digérer. Dans la nature, les insectes apportent les éléments nutritifs présents en général dans les régions marécageuses où vivent les plantes. Les fleurs de droséra sont blanches et beaucoup plus grandes que la plante elle-même. Elles ne fleurissent qu’une journée, pendant environ 4 heures. Le droséra reste photogénique même sans fleurs et rencontre beaucoup de succès sur Instagram !  

Symbolique

Le droséra symbolise la « surprise », car il est tout sauf ce que vous pourriez croire. Sous ses airs des plus charmants, la plante produit des gouttelettes collantes et sa feuille ouverte est un piège. Les insectes n’ont aucune chance ! C’est un peu Alice au pays des merveilles… Tout est beau… mais ne vous fiez pas aux apparences et attention aux surprises !

Origine

Le droséra appartient à la lignée des plantes carnivores de la famille des Droseraceae, dont on dénombre environ 200 variétés. Le nom scientifique de Drosera vient du grec ancien « drosos » (« rosée ») et fait référence aux gouttelettes chatoyantes de ses tentacules. Le droséra pousse partout, sauf en Antarctique.