Le Pourpier

Une quantité phénoménale de petites fleurs joyeuses !

Doté de fleurs aux couleurs vives, d’une résistance remarquable en plein soleil et d’une production sans fin de nouveaux boutons, le pourpier est sans doute la fleur d’été la plus intéressante qui soit ! 

Pourpier Maplantemonbonheur.fr

Les couleurs estivales du pourpier (portulaca) ou porcelane, sont un vrai plaisir pour les yeux et créent instantanément une ambiance tropicale. En boutons, c'est une modeste plante aux grosses feuilles vertes. Mais dès que les boutons prennent de la couleur, la fête commence : rouge, orange, rose, jaune, blanc et lilas, parfois même toutes ces couleurs à la fois, avec fleurs simples et doubles. Cette plante fleurie d’été est un parent proche de la variété grimpante légèrement acidulée que nous consommons en légume.  


Superbe dans une coupe basse

Le pourpier est souvent mis dans des paniers suspendus mais va également très bien dans des coupes basses ou des bacs. En plein soleil, c’est une couverture végétale qui convient parfaitement pour des plates-bandes et des rocailles. Cet amateur de soleil est vraiment très facile. Comme une plante grasse, ses grosses feuilles charnues lui permettent de résister aux périodes plus sèches. La plante atteint environ 20 cm de hauteur et fleurit jusqu’aux premières gelées nocturnes. 

Citoyen du monde toujours joyeux 

Le pourpier pousse partout dans les régions subtropicales, de l’Afrique du Nord à l’Inde et à la Malaisie en passant par le Moyen-Orient. En Iran, des fouilles archéologiques ont permis de découvrir des restes prouvant l’utilisation du pourpier comme herbe aromatique voilà déjà 3000 ans. Le pourpier est entré en Europe vers 1700 dans la besace de voyageurs et commerçants. 


À savoir sur le pourpier 

  • La plante fleurie de jardin n’est pas comestible, contrairement à sa version verte.

  • Pline l’Ancien, écrivain et scientifique romain du début de notre ère, conseillait de porter une tige de pourpier comme amulette pour se protéger des diables.

  • Dans la sorcellerie, la plante a également des pouvoirs de protection : une tige sur le lit et vous n’aurez plus de cauchemars. 

  • Le nom de Portulaca vient du latin « portula », dont la traduction libre est « petite clôture » : la partie supérieure de la capsule de graines s’ouvre comme une petite barrière.