Le pélargonium

Des fleurs en trompette, des feuilles en velours

Le pélargonium adore se prélasser chez vous sous le soleil du printemps. Après les gelées nocturnes, il aime également montrer le bout de son nez à l’extérieur. Avec fierté, il y fera honneur à son nom officiel Pelargonium grandiflorum. Regardez ses fleurs, si grandes et si colorées ! 

Plante d’intérieur Pélargonium, ou Pelargonium grandiflorum

Le pélargonium (Pelargonium grandiflorum)

Le pélargonium se reconnaît à ses grandes fleurs en trompette qui se montrent en grappes. Les fleurs ont six pétales, à admirer en violet clair, rose vif, rose clair, rouge foncé, rouge vif ou blanc. Un détail remarquable : ce ne sont pas les fleurs, mais les feuilles velouteuses du pélargonium qui dégagent un parfum. C’est une des grandes différences entre le pélargonium et le ‘vrai’ Géranium, même si souvent ils sont appelés géranium tout les deux, à tort donc. Autre différence, les géraniums supportent les gelées, tandis que le pélargonium préfère les températures un peu plus estivales. En cas de beau temps, il aime bien vous accompagner dehors. 

Son grand voyage vers l’Europe

Le pélargonium est très répandu dans la nature au sud de l’Afrique. Vers 1600, les navires de la Compagnie des Indes Orientales ramenèrent depuis le Cap de Bonne-Espérance cette plante en Europe, où elle fit fureur dans plusieurs jardins botaniques. Etant donné ses origines méridionales, il est tout à fait logique que le pélargonium ne préfère vivre dehors qu’une fois les gelées nocturnes passées.