Astuce DIY : Les Plantes Totems multifonctions

Un joli diner plein de poésie sous votre plante totem

Les plantes totems sont imposantes : elles créent une ambiance qui collera facilement à votre intérieur. Intégrer ces Plantes du mois de janvier dans une table optimise l’espace en ajoutant une touche ergonomique et vous permettra de profiter, confortablement assis sous votre « arbre d’appartement ». Ce DIY correspond parfaitement au style de la tendance ‘Connect the story’ (« reconnecter les éléments ») dans laquelle les cercles sont la clé et les objets sont liés tous ensemble naturellement. Vous ne trouverez pas plus ‘connecté’ que cela ! 

Plantes Totems

Ce qu’il vous faut :

  • 3 grandes plantes totems tel qu’un Pachira, un Dracaena et un Polyscias et quelques plantes plus petites
  • 1 grand pot et trois plus petits, en terre cuite + des soucoupes assorties
  • 1 coupe blanche
  • De la peinture et des rouleaux
  • Un panneau en bois de 120 x 120 cm
  • Une scie sauteuse
  • Un ruban à mesurer
DIY-tip: kamerbomen

Comment procéder :

DIY-tip: kamerbomen

Etape 1

Sur le panneau, dessinez des cercles avec les pots puis sciez aux endroits indiqués pour créer des trous de deux ou trois centimètres plus petits que les cercles dessinés. Le but est de faire reposer le panneau sur les pots.

 

 

 

 

 

DIY-tip: kamerbomen

Etape 2

Peignez le panneau dans la couleur de votre choix. Intégrez également le bord à l’intérieur des cercles sciés afin que tout ce que vous puissiez voir soit couvert de peinture.

 

 

 

 

 

DIY-tip: kamerbomen

Etape 3

A l’aide du ruban, mesurez la hauteur des pots. Egalisez leur hauteur en les empilant les uns sur les autres ou en ajoutant une ou deux soucoupes.

 

 

 

 

 

 

DIY-tip: kamerbomen

Etape 4

Remplissez les pots avec du terreau et fichez les plantes totems à travers les trous de la table. En finition de la table, ajoutez une coupe avec des plantes totem potentiels : les Nolinas que vous voyez ici deviendront d’épais Beaucarneas en temps voulu. Et oui car c’est ça : « c’est l’histoire de la viiiie, le cycle éternel… » !