Comment protéger vos plantes du froid

Un refuge pour passer l’hiver

Les soirées d’automne peuvent être très fraiches. Avec un petit peu de chance, vous pourrez profiter d'un roast & roast dans votre terrasse ou balcon jusqu’à la fin du mois d’octobre. Mais c’est tout aussi possible que les premiers gels d'automne fasse leur apparition un peu plus tôt que prévu. Ce brusque changement de température ne posera aucun problème à la plupart de vos plantes. Mais les plus frileuses auront besoin d’être protégée, voire même de trouver refuge dans une serre.

Comment protéger vos plantes du froid Maplantemonbonheur.fr

Une serre à soi

Qui ne rêverait pas d’avoir son petit coin au chaud dans le jardin, abrité de la pluie et d’un vent mordant derrière de grandes fenêtres en verre ? Si les plus veinards peuvent s’offrir le luxe de siroter un chocolat chaud sous la veranda, les plantes aussi bénéficient d’un refuge tout indiqué pour passer l'hiver à l'abri du froid : la serre. C’est aussi un super endroit pour vous, pour terminer vos ultimes travaux d’automne. On vous en dit plus sur les serres, les jardins d’hiver et les orangeries ici.

 

Faire moi-même

Ne laissez pas le manque de ressources se mettre en travers de votre route. Vous pouvez tout faire vous-même ! Y compris construire une mini serre dans laquelle vos plantes pourront hiverner tranquillement pendant les prochains mois sans trop souffrir du manque de lumière.


Pourquoi faut-il redouter le gel ?

Le gel peut causer des dégâts : augmentation du volume d’eau ou excès d’humidité. Cela entraîne des déchirures et des fissures dont vos plantes souffriront. Notez que les dommages liés au gel peuvent aussi être causés par le vent. Les plantes en pots courent un plus grand risque, alors pensez à les protéger ! Comment ? On vous dit tout dans cet article sur le gel et les plantes d’extérieur.

Les jolies colonies de vacances (d’hiver)

L’autre bonne idée, c’est de faire garder vos plantes. Eh oui, il existe aussi des hôtels pour les plantes, où elles sont chouchoutées comme des cailles de luxe. Concrètement, vous les déposez à la mi-octobre, vous payez une somme d’argent fixée selon le nombre de mètres carré occupés, et vous les récupérez au printemps au top de leur forme. Cool, non ? Tapez « garderie pour plantes » sur Google et vous trouverez sûrement de bonnes adresses près de chez vous.

Si vous d’autres conseils pratiques et malin pour l’automne, faites le nous savoir sur Facebook ou Instagram avec le hashtag #maplantemonbonheur