Le Rhapis

Palmier nain doté d’une grande endurance

Avec le Rhapis, c’est tout l’Extrême-Orient qui entre chez vous sous la forme d’un petit palmier si puissant que même les anciens guerriers y plaçaient toute leur confiance. 

Rhapis - Maplantemonbonheur.fr

Couleurs et formes 

Le Rhapis (officiellement Rhapis excelsa), également connu sous les noms de Lady Palm et de palmier bambou, se distingue par le fait qu’il ne pousse pas à partir d’un seul tronc mais d’une botte de tiges qui ressemblent un peu à du bambou. Au bout de ces tiges se développent des feuilles vert foncé et pointues de 15 à 30 cm de largeur, et qui dégagent une grande force. Le Rhapis aide non seulement à purifier l’air mais aussi à en réguler le degré d’humidité, créant ainsi un climat agréable dans votre intérieur. 


Origine 

Le Rhapis fait partie de la famille des palmiers et trouve ses origines en Chine, où il prospère dans les régions montagneuses humides et boisées. Il ne pousse pas en milieu naturel et toutes les variétés connues sont issues de plantes cultivées. À l'extérieur, il ne dépasse pas les trois mètres, ce qui en fait l’un des plus petits palmiers qui soient. Ce palmier exclusif fût importé de Chine au Japon au XVIIe siècle, puis emporté en Europe et plus tard encore en Amérique. Son nom est tiré du grec « rhapis », qui signifie aiguille, en raison de ses feuilles pointues. 

Symbolique 

Au Japon, le Rhapis était planté de façon stratégique près des palais des chefs militaires. Les formes pointues des feuilles auraient la propriété de repousser le mal. Très robustes et pouvant vivre très longtemps (ils peuvent devenir centenaire s’ils sont bien soignés), ils sont également connus sous le nom de perroquets verts pour leur  résistance.