Madame Cyclamen adorait sa fleur préférée

Voir : Le portrait intime d’Edward Steichen

Contrairement aux autres fleurs, le cyclamen n’a jamais été très aimé dans le monde de l’art. À une exception près, une des photos les plus connues d’Edward Steichen. 

Cyclaam Edward Steichen Maplantemonbonheur.frCopyright: Edward Steichen (1879-1973)

Le cyclamen rétro 

Edward Steichen (1879-1973) était un photographe américain d’origine luxembourgeoise qui produisit une œuvre révolutionnaire dans les années trente pour les revues américaines Vogue et Vanity Fair. Il fut le premier authentique photographe de mode et ses photos commerciales en firent « le photographe le mieux payé du monde ». Bien qu’ayant eu devant son objectif toutes les stars hollywoodiennes, il photographiait de préférence des « gens intéressants ». 

Une suite d'hôtel débordante de cyclamens 

Comme l’extravagante Rita de Acosta Lydig (1875-1929), une personnalité américaine connue en raison de sa richesse, de sa beauté et de son bon goût. Elle passait chaque année quelques mois au Ritz à Paris avec son coiffeur, sa masseuse, sa secrétaire, sa femme de chambre et une quarantaine de malles Louis Vuitton.... Et assez de cyclamens pour fleurir « la moitié de Versailles », car elle disait y voir « une beauté excentrique dans laquelle elle se reconnaissait ». 

Le cyclamen et Steichen

À Paris, Rita comptait parmi ses amis de grands noms tels que Rodin, Degas, Tolstoï et Debussy. Elle était connue comme étant « la femme la plus représentée du monde », sculptée, peinte, chantée par de grands artistes.... Et photographiée : cette photo de Steichen, de 1913, était l’une des préférées tant du photographe que de son modèle. elle porte le titre de Cyclamen.