Le Sédum

Tapis végétal durable pour le toit

Un spécimen aussi autonome que le sédum fait des merveilles dans les rocailles, mais aussi en hauteur, en tant qu’élément d’une toiture végétale.

Sédum Maplantemonbonheur.fr

Des fleurs joyeuses, d’épaisses feuilles, le sédum est une plante attractive et surtout facile pour les rocailles, les jardins verticaux et les toitures végétales. La plante fleurit en blanc, jaune et rouge et elle est très populaire chez les papillons, les abeilles et les bourdons. Ses feuilles épaisses retiennent l’eau pour pouvoir survivre durant les périodes plus sèches. Le métabolisme de la plante est adapté. Les stomates ne s’ouvrent que la nuit pour absorber du CO2, durant les journées chaudes et sèches ils sont fermés pour minimiser la perte d’humidité. Les variétés basses sont idéales pour les toitures végétales, mais il en existe aussi des variétés plus hautes comme l’herbe de la Saint-Jean (Hylotelephium telephium), qui peut atteindre 40 à 60 cm de hauteur et fleurit plus tard dans l’année.

Ruines et roches

Le sédum fait partie des succulentes, qui comptent de 400 à 500 variétés, dont le sédum, le poivre des murailles et l’herbe de la Saint-Jean sont les plus connus. Ces plantes peuvent survivre dans des conditions climatiques difficiles et poussent dans l’hémisphère Nord, de préférence sur de vieilles murailles de châteaux, de forts et d'églises. 

À savoir

  • Dans le langage des plantes, le sédum symbolise le calme imperturbable, une allusion au fait que la plante pousse en silence et imperturbablement à des endroits où aucune autre plante n’arrive à pousser.
  • Au Moyen-Âge, les gens pensaient que le sédum éloignait les sorcières malveillantes et c’est la raison pour laquelle il est souvent planté dans des cimetières et qu’on en trouve encore souvent autour des églises et des cloîtres.