Comment les plantes chassent le spleen de l’automne

Nous attendons l’automne de pied ferme

L’automne n’a rien de démoralisant, nous l’adorons. Les couleurs qui changent dans la nature, le jardin qui s’immobilise peu à peu et le soleil rasant, tout cela fait partie de ce que nous aimons dans l’automne. Mais si vous avez un petit coup de blues, nous vous aiderons à retrouver votre enthousiasme, avec de l'inspiration botanique.

Comment les plantes chassent le spleen de l’automne Maplantemonbonheur.fr

Bien manger, faire de l’exercice et sortir, voici quelques remèdes contre le spleen de l’automne. Mais comment la verdure va-t-elle vous aider à retrouver votre bonne humeur ? De diverses façons, voyez plutôt.

Modèles de beauté & spectacle végétal

Les plantes ont leur aspect pour se faire aimer. Elles présentent des nuances illimitées de vert, ont des fleurs ou des épines, de superbes nervures ou des feuilles minimalistes sans dessin. Petites, grandes, retombantes, brillantes de fierté ou mates et modestes. Il y en a ainsi toujours une, ou un groupe entier, pour vous rendre joyeux. Pensez par exemple au bégonia Polka (voir photo principale), au ceropegia et ses petites feuilles en forme de cœurs, ou encore au robuste figuier qui vous met en mode vacances en un clin d’œil. Fini le coup de blues.


 

Les désodorisants génération oxygène

Ces plantes ne se contentent pas d’être belles, mais elles travaillent aussi énormément pour votre santé. Certaines variétés éliminent en effet les substances nocives de l’air et les évacuent par leurs racines. Elles dégagent en outre de l’oxygène et aident à maintenir le degré d’humidité relative de la maison. Les plantes d’intérieur du mois d’octobre sont précisément des championnes dans la catégorie des purificatrices naturelles de l’air : spathiphyllum, gerbera, nephrolepis et lierre. Respirez profondément. Comment vous sentez-vous à présent ?


 

Les plantes nous parlent

Les plantes sont pourvues de stomates (petites ouvertures ressemblant à des bouches) qu’elles utilisent pour transpirer (et non pas pour parler !). Mais cela ne les empêche pas de nous raconter leur histoire : elles sont souvent originaires des tropiques, ont une signification symbolique particulière ou un surnom amusant. Découvrez ce qui se cache derrière votre plante et tout deviendra différent. C’est ainsi que le strelitzia est également nommé oiseau du paradis en raison de sa ressemblance avec ce volatile. Vous verrez sans doute votre plante d’une tout autre façon.


Si vous possédez une de ces plantes qui vous fait oublier le spleen de l’automne, faites-le-nous savoir sur Facebook.