Le Pyracantha

Petites fleurs et petites baies pour attirer les abeilles

Le Pyracantha ne passe pas facilement inaperçu. L’arbuste a un feuillage vert foncé que viennent agrémenter en mai-juin de petites fleurs blanches et dans lequel se détachent à l’automne de petites baies rouges.

Le Pyracantha Maplantemonbonheur.fr

Ces jolies baies colorées valent au Pyracantha le nom de buisson ardent. Avant que les baies apparaissent, la plante produit en mai-juin de petites fleurs blanches dont raffolent les abeilles. Elles pollinisent les fleurs et la plante se couvre ainsi de baies. Le Pyracantha est donc un bel arbuste fleuri à feuillage semi-caduc, mais aussi porteur de baies.

Origine

Le Pyracantha est originaire d’une région qui s’étend du sud-est de l’Europe à l’Asie du Sud-Est. C’est une plante ancienne qui est cultivée depuis le XVIe siècle et qui agrémente depuis longtemps les parcs et jardins. Le Pyracantha peut vivre des années durant et ne demande que très peu d’entretien. Très pratique en somme.

À savoir

  • Les baies du Pyracantha ne sont pas très appréciées des oiseaux et peuvent parfois rester sur l’arbuste jusqu’à l’hiver. Mais si la famine affecte les volatiles, ce sont surtout les merles et les grives qui viennent se nourrir des baies.
  • Il faut parfois se méfier des épines du buisson ardent, qui peuvent être robustes et très piquantes. C’est précisément la raison pour laquelle les passereaux aiment faire leur nid dans cette plante, car ils sont ainsi protégés contre les attaques des chats.
  • Les épines vénéneuses peuvent aussi constituer une protection naturelle contre les cambrioleurs, ce qui est assez pratique.