La Tulipe

Une étrangère acclimatée

Des tulipes qui fleurissent dans le salon, ça réchauffe tout de suite l’ambiance. Oui... c’est le printemps ! La tulipe est une beauté exotique, au passé riche. Elle nous replonge au temps de la jeune fille à la perle et des riches demeures au bord des canaux.

La Tulipe Maplantemonbonheur.fr

Couleurs et formes

Les tulipes en pot existent en différentes variétés : des tulipes botaniques courtes et petites, aux espèces cultivées aux fleurs simples ou doubles, dentelées (crispa) ou perroquet. La fleur peut être unie, bicolore ou veinée ; blanche, rouge, rose, violette, orange et verte. Laquelle aura votre préférence ? 

Symbolique

Offrir une tulipe au 17è siècle équivalait à offrir un trésor. L’engouement pour cette fleur était alors immense et les bulbes faisaient l’objet d’un commerce hautement spéculatif. Pour le prix d’un bulbe de tulipe, on pouvait acheter une demeure entière sur les quais d’un canal d’Amsterdam. Tout comme pour la rose, chaque couleur de tulipe a sa propre signification. Quel que soit son look, elle alimente les conversations.

Origine

Les tulipes poussent à l’état sauvage en Afrique du Nord, dans le sud de l’Europe et au nord-ouest de la Chine. La plus grande diversité est constatée dans trois chaînes de montagnes d’Asie centrale : le Pamir, le Tian Shan et l’Hindou Kouch. Le climat est caractérisé par des hivers froids, des printemps longs aux nuits fraîches et un été très sec, idéal pour l’épanouissement des tulipes. En effet, les tulipes ont besoin d’un hiver et de nuits froides pour pousser, ce qui exclut de les cultiver dans un climat chaud. La fleur voyage avec les nomades jusqu’en Turquie où les sultans la portent fièrement sur leur turban. C’est alors qu’elle est baptisée, car « tulipan » signifie turban. Le reste de son périple se fond dans l’histoire.