Jardiner rend plus heureux

Selon une étude allemande faite pendant le confinement

Alors que nous nous adaptons à la « nouvelle normalité », le confinement nous a rappelé que passer du temps entouré de plantes, mettre les mains dans la terre et jardiner dans nos jardins est bon pour l’esprit. L’université allemande de Geisenheim l’a confirmé dans une étude faite à l’issue du confinement.

Jardiner rend plus heureux _ Maplantemonbonheur.frCopyright: Unsplash: Lawrence Aritao

Ceux qui jardinent sont les plus heureux

495 personnes ont répondu à une enquête envoyée par l’équipe d’Horticultural Economics de l’Université de Geisenheim. Ils ont posé des questions sur l’importance des jardins et des espaces verts pendant la période de confinement du printemps 2020. Environ la moitié des personnes interrogées ont leur propre jardin. Et l’étude a montré qu’en moyenne ces personnes étaient plus satisfaites de leur vie, avec une note de 7,4 sur une échelle de satisfaction de 1 à 10, contre 6,3 pour les personnes sans jardin. Aussi, plus de la moitié des propriétaires de jardins ont indiqué que le jardin avait pris plus d’importance cette année que les années précédentes. Pour l’autre catégorie de participants, ce sont les espaces verts publics qui ont pris leur place dans leur vie. Là encore, leur importance est plus grande cette année que l’an passé.

Liberté, repos et détente

Lorsqu’on a demandé aux participants comment ils définiraient le temps passé dans leur jardin, la « liberté » est de loin le terme le plus fréquemment utilisé. Viennent ensuite le « repos » et la « détente ». Des termes que les autres participants choisissent également pour décrire les espaces verts publics. « Il est clairement très important que les espaces verts restent largement accessibles pendant des périodes de confinement, afin que le grand public puisse bénéficier de leurs effets positifs physiques et mentaux », ont conclu les auteurs de l’étude. On vous souhaite un rythme d'« après », riche en liberté, repos et détente !

Source : taspo.de