Curio « Mount Everest »

Une beauté venue des hauteurs

Si vous cherchez une plante élégante, pratique et facile à entretenir, le Curio « Mount Everest » est fait pour vous. Cet amoureux du soleil, avec son petit air chic, ne demande pourtant que peu de soins. Et puis il y a son mystérieux nom, qui fait référence à la montagne la plus haute du monde. Mais cette plante est-elle bien originaire de ces contrées ?

Curio Mount Everest Maplantemonbonheur.fr

Formes et couleurs

Le Curio « Mount Everest » est une véritable « plante à feuillage ». Il pousse de manière compacte et atteindra les 40 à 50 cm de hauteur tout au plus. Son diamètre n’excédera pas 15 cm. Il s’agit donc d’une variété plutôt touffue. Son feuillage charnu pousse autour des tiges, à vitesse modérée. Il faut donc un peu de patience. Mais n’ayez crainte, vous serez récompensé par de magnifiques branches lisses pourvues d’une couche de cire gris-bleu.


Symbolisme

Nous ne lui connaissons pas de symboles associés. Mais a-t-on besoin de symbolisme quand on porte le nom de la montagne la plus haute du monde ? Il est évident que cette plante est un sujet de conversation très prisé parmi les amateurs de botanique. Si vous avez un alpiniste dans votre entourage, vous avez maintenant de quoi nourrir la conversation. Ça changera des récits d’ascensions. 

Origine

Malgré son nom de Curio « Mount Everest », cette plante n’a pas ses racines en Asie, mais vient en fait d’Afrique. Il s’agit d’un croisement entre deux variétés de Curio, qui sont endémiques des hauteurs de la province du Cap, en Afrique du Sud. Une région subtropicale, d’où son envie de soleil. Les Curio appartiennent à la grande famille des Senecio, qui connaît pas moins de 1 300 variétés sous toutes les formes.