10 étapes pour accueillir la nouvelle saison

Le grand nettoyage peut commencer !

Les feuilles tombent des arbres, vous avez marché dans une toile d’araignée au moins une fois cette semaine, et vous ne pouvez plus sortir sans une bonne veste… C’est définitivement le moment de faire le grand ménage du jardin ! Voici 10 étapes pour laisser la « pièce » préférée de votre maison clean et bien rangée, en profiter au maximum pendant l’automne et prendre un temps d’avance pour l’arrivée du printemps.

10 étapes pour accueillir la nouvelle saison Maplantemonbonheur.fr

1) Les feuilles mortes ne se ramassent pas à la pelle

Tout à coup, votre jardin est recouvert de feuilles mortes. Ne vous contentez pas de les ramasser tristement pour les déposer dans la poubelle de recyclage ; recyclez-les ! Pour cela, ratissez la pelouse en amenant les feuilles sur les bords où elles fourniront une couche d’isolation naturelle contre le gel. Comme il vaut mieux qu’il n’y ait pas trop de feuilles mortes sur le gazon pour laisser l’herbe respirer, refaite un petit nettoyage juste avant l’hiver. Durant cette saison, vous pourrez traiter votre pelouse avec de la chaux vive pour lui donner une jolie teinte vert éclatant.

2)  L’importance de protéger le robinet

Retirez le tuyau d'arrosage du robinet extérieur et mettez-le de côté. Fermez ensuite le robinet - vous ne voulez pas qu’il soit endommagé lorsque l’eau se transformera en glace. Les arrosoirs en zinc peuvent aussi être abîmés à cause de ce phénomène, alors rangez-les ou placez-les à l'envers pour empêcher que l’eau ne s’infiltre.

3) Nos amis les bêtes

Oiseaux, hérissons, coccinelles et autres petits créatures pourront vous donner un sacré coup de pouce pendant l’automne et l’hiver. Notre article sur les alliés du jardinier vous fournit quelques trucs et astuces pour inciter ces hôtes (in)désirables à entrer ou sortir du jardin.

4) Protégez les plantes les plus frileuses

Certaines plantes s’en sortent très bien pour résister au froid, tandis que d’autres sont un petit peu plus frileuses…. Notre article sur Comment protéger vos plantes du froid vous explique comment faire en sorte que vos plantes d’extérieur passent l’hiver au chaud et avec style.

5) Bye bye, les plantes annuelles

Les plantes annuelles qui, comme leur nom l’indique, ne vivent que le temps d'une saison, ont maintenant fini de fleurir. Vous pouvez donc les déterrer et remplir les emplacements vides avec d’autres plantes comme les chrysanthèmes, les pensées, l’osmanthe ou la bruyère carnée.

6) La saison des bains est terminée

Sortez également celles qui se trouvent dans le bassin d’eau du jardin si vous en avez un, et étendez un filet de protection pour ne pas qu’il soit rempli de feuilles mortes. Placez-y également une pompe spéciale, qui empêche la formation de la glace. Cela permettra aux poissons et autre animaux aquatiques d’avoir suffisamment d’oxygène.

7) Astiquage en bonne et due forme 

Paniers en osier, arrosoirs en zinc et pots en terre cuite ou plastique bénéficieront tous d’un bon nettoyage. Rangez-les ensuite, ou posez à l’envers si vous les laissez passer l’hiver dehors. Si de l'eau se faufile dans l’un de vos jolis pots en terre cuite, ce dernier peut se fissurer sous l’effet du gel. Quant au zinc, il se déforme lorsque l'eau gèle à l’intérieur.

8) Outils : check

Vérifiez si les sécateurs, taille-haies ou lames de tondeuse à gazon ont besoin d’un petit affûtage. Plus vos outils sont tranchants, moins ils sont agressifs pour les plantes. Nettoyez également votre matériel de jardinage et laissez tout bien sécher complètement. Frottez les poignées en bois avec de l’huile afin qu’elles conservent leur belle apparence, poncez les taches de rouille et graissez les pièces métalliques… Enfin, videz le tuyau d'arrosage et laissez toutes les pièces tremper dans du vinaigre dilué pendant la nuit. Là aussi, laissez bien sécher, puis rangez. Cela vous laissera plus de place pour vos plantes en pot, et pour les arroser plus tard.


9) Un compost de feuilles mortes

Celui-ci est bien plus facile à réaliser que le compost classique. Tout ce dont vous aurez besoin c’est de quelques sacs poubelle en plastique - que vous planquerez quelque part à l’abri des regards - et bien sûr d’une bonne poignée de feuilles. De préférence trempées, donc attendez l’averse. Placez-en autant que possible dans un sac, répartissez de la craie entre différentes couches (les coquilles d'œufs finement broyées ou les activateurs compost, ça marche aussi) et pressez fermement. Puis, videz le mélange dans un panier grillagé. La météo fera le reste. Après une année, vous obtiendrez un couvert végétal ultra nutritif (paillis) que vous aurez la fierté d’avoir fabriquer vous-même. Et si vous êtes encore plus patient, du terreau fait-maison !

10) Cherchez l’inspiration

Maintenant que vous allez passer plus de temps à la maison, vous aurez tout le loisir de scroller frénétiquement sur notre site (on aime bien cette idée) en quête de chouettes projets DIY à réaliser ou des dernières tendances du monde merveilleux des plantes.