Le calocephalus

Une sympathique tête-de-loup aux allures de brouillard et de clair de lune

Les petites tiges du calocephalus sont placées en zigzag, capturant ainsi chacune la lumière de manière différente. Cela en fait une plante étonnante, presque magique, et belle toute l’année.

Le Calocephalus - Maplantemonbonheur.fr

Le calocephalus est un petit arbrisseau rond, avec des tiges étonnantes, portant une tignasse ébouriffée, de couleur argentée. De loin, on dirait du fil de fer, mais en plus beau et sans les piquants. Cette plante fleurit en août et septembre avec de petites fleurs jaunes, mais elle est surtout appréciée pour sa magnifique couleur gris clair. Le calocephalus s’associe magnifiquement bien avec des violettes d’automne bleues et blanches, la gaulthérie couchée, le cyclamen rose, la gaulthérie mucronée ainsi qu’avec la skimmia et convient également très bien à des suspensions automnales.


Une beauté venue du bush

Le calocephalus est originaire des rochers et des dunes de la côte méridionale de l’Australie. A l’état sauvage, l’arbuste peut atteindre une hauteur d’environ un mètre, la version horticole restera plus petite. Cette plante appartient à la famille des Astéracées et est très facile à vivre : elle supporte un peu de sécheresse, survit au vent maritime et prolifère dans les rocailles. De plus, c’est une plante qui suscite la curiosité, non seulement grâce à sa belle couleur argentée, mais aussi parce qu’on ne s’en lasse pas de l’observer pour découvrir sans cesse de nouvelles choses dans sa structure désordonnée.

À propos du calocephalus

  • Le deuxième nom du calocephalus est 'brownii', faisant référence au botaniste Robert Brown, découvreur de la plante en 1817.

  • En Australie, le calocephalus est également appelé ‘plante à coussin’, parce que ses brindilles étaient autrefois utilisées pour rembourrer matelas et coussins.